Plume
Bienvenue La Plume !

Sur notre forum d'écriture, tu pourras y lire des histoires, et même en écrire. Que ce soit un roman, une nouvelle, et un poème, n'hésite pas.

Dans la partie flood, tu trouveras des jeux, des discussions ou encore des concours - un concours sera organisé tous les mois.

Si tu veux discuter avec les autres membres, tu peux leur parler grâce à la messagerie, mais aussi avec la ChatBox.



Forum où chacun est libre d'écrire ou de lire des histoires
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CDL



Féminin Messages : 1082
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans le royaume humide de Belgique

MessageSujet: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Mer 28 Nov - 20:54

Chaque genre littéraire possède ses propres clichés, plus ou moins indispensables, plus ou moins persistants... et plus ou moins agaçants. En voici quelques uns de la fantasy, qu'on retrouve dans bon nombre de livres, films, jeux, ect. Cette liste n'est pas complète; n'hésitez pas à la compléter en commentaire!

-----------------------------------------

(Définition de Wikipédia (je n'allais quand même pas me fouler)) :La fantasy (issu de l’anglais fantasy : « imagination », à ne pas confondre avec la fantaisie musicale, ou de l'allemand Phantasie) ou fantasie est un genre littéraire présentant un ou plusieurs éléments irrationnels qui relèvent généralement d'un aspect mythique et qui sont souvent incarnés par l’irruption ou l’utilisation de la magie.

La fantasy fait partie des littératures de l'imaginaire. Dans la fantasy comme dans le merveilleux, le surnaturel est généralement accepté, voire utilisé pour définir les règles d'un monde imaginaire, et n'est pas nécessairement objet de doute ou de peur. Cela distingue la fantasy du fantastique où le surnaturel fait intrusion dans les règles du monde habituel, et de l'horreur où il suscite peur et angoisse. Par extension à partir du genre littéraire, on parle aussi de fantasy à propos d'illustrations, de bandes dessinées, de films, de jeux, etc.


Les clichés

- Les personnages et les lieux ont des noms imprononçables, pour faire plus exotique et plus fantastique (enfin, je suppose).

- Les créatures et peuples bizarres, souvent tirés de la mythologie germanique

- Le monde entier parle la même langue, qui n'a jamais évolué (au mieux, il existe une Ancienne langue. Mais c'est tout)

- Le seigneur du Mal/des Ténèbres, le mal à l'état pur, qui tue des gens en ricanant et gouverne un royaume maléfique.

- Accessoirement, ce seigneur du mal est aussi le père du héros (qui l'ignore, évidemment)

- Le héros se croit orphelin ou découvre au début de l'histoire que ceux qui l'ont élevé ne sont pas ses vrais parents.

- Il existe un tombereau de prophéties qui proclament que le héros est l'Elu (à savoir, il va vaincre son seigneur du mal de père)

- Pour ce faire, le héros se voit confier une épée magique, devient un dieu au combat, découvre qu'il est magicien, et même le plus grand qui ai jamais existé.

- Le héros reçoit une mission: retrouver/détruire un artefact mystérieux capable de détruire le monde, et que recherche le seigneur du mal. Car le seigneur du mal veut détruire le monde. C'est évident, puisqu'il est le mal incarné.

- Il est aidé dans sa quête par un vieux mentor, généralement un magicien, parfois son grand-père qui veillait sur lui sans jamais lui dire qu'ils étaient apparentés. Ce mentor va mourir avant la fin du bouquin.

- Le héros va rencontrer une belle princesse en détresse dont il tombera amoureux au premier coup d’œil, mais elle commencera par le mépriser avant de se rendre compte qu'elle aime aussi, juste à la fin de l'aventure.

- Si un gentil donne l'impression de se sacrifier pour sauver la vie de ses compagnons, ne vous inquiétez pas. Il reviendra.

- La bande du héros peut tuer, torturer, piller et autres joyeusetés, mais jamais personne ne les confondra avec les méchants. Au contraire, aucun méchant n'est capable de faire autre chose que le mal. C'est viscéral.

- Les batailles se dérouleront toujours à grande échelle, et les héros seront largement en sous-nombre. Mais heureusement, le héros va renverser la situation au moment critique.

- Si un gentil récolte une blessure dans le combat, elle ne sera pas mortelle. En fait, c'est juste pour faire joli: un peu de sang et de poussière pour prouver qu'une bataille, en fait, ce n'est vraiment pas grand-chose.

- Les peuples, les camps, les personnages sont ou parfaitement bons, ou complètement maléfiques. Et ça se voit bien dans leur apparence.
Quelques exemples:
Spoiler:
 

- Le prologue. Il doit être long, compliqué, contenir un extrait de prophétie, un aperçu de l'histoire mondiale ou la dernière scène du dernier chapitre. Obligatoire.

- Le TGCM (Ta Gueule C'est Magique). Un personnage apparait à un endroit où il n'aurait pas dû être? Un inconnu se pointe soudain pour lâcher des informations vitales pour la suite? Une grosse incohérence vient sauver le héros? Pas la peine d'expliquer quoi que ce soit au lecteur. C'est toute l'utilité du TGCM. (Toutes mes salutations à l'organisation TGCM, International True Gospel Christian Ministry, organisation de catholiques américains intégristes dont le webmaster doit avoir 80 ans: http://www.tgcm.org/: cliquez pour vous moquer)

_________________


Si vous remarquez que votre texte, que ce soit un poème, une nouvelle ou un récit plus long, n'a pas été corrigé le lendemain de votre post, c'est probablement que je ne vous ai pas vu... ou que je vous ai oublié! Envoyez-moi un MP, je ne mords pas et je promets de m'occuper de vous le plus vite possible!
Revenir en haut Aller en bas
Mouchà
Maître des lieux
Maître des lieux


Féminin Messages : 200
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 22
Localisation : loin, très loin
Humeur : hourri \o/

MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Jeu 29 Nov - 8:45

C'est ce genre de clichés omniprésents qui m'ont fait détester certains livres que beaucoup de gens ont aimés (par exemple, Eragon ou Harry Potter).

Le cliché qui m’énerve le plus c'est "le méchant, c'est le mal absolu". C'est vraiment une solution de facilité. Pour qu'un scénario soit bien réussis, selon moi, il faut que l'antagoniste ai une bonne raison d'être "méchant", (d'ailleurs, de son point de vue, c'est lui, le gentil) et que d'un sens, on comprennent ses actes.

Le mentor, par contre, est un personnage essentiel à l'histoire, et il est relativement difficile de s'en passer. Il faut donc essayer de le camoufler (par exemple, plusieurs personnages peuvent incarner le mentor a différents endroits du récit, et de différentes manières). Mais un mentor trop clairement identifiable (genre Obiwan, dumbledor...) c'est pas terrible.

Le délire des prophétie avec le protagoniste qui serait une sorte "d'élu" ça a été utilisé, réutilisé ré-réutilisé... a éviter autant que possible.

Le TGCM (j'aime l'expression x) ) quand c'est BIEN utilisé, ça passe, mais a que je sache, vous n'êtes pas Tolkien, donc évitez d'utiliser la magie a outrance. D'ailleurs, la magie, dans une histoire c'est TRÈS difficile a manier. Il faut donc éviter les délires du genre 'magie absolue, on peut tout faire avec' on arrive très vite avec un scénario bourré d'incohérences ou totalement farfelu. Le mieux étant d'éviter la magie, ou d'instaurer une magie très spécifique avec pleins de règle et de lois.

Enfin bon, je vais m'arrêter la parce que je pourrais délirer pendant des pages sur les clichés tant je déteste ça x)
Au final, lisez bien tout ce qu'a décris CDL et évitez d'en mettre dans votre récit! ^^

_________________
the cake is a lie


♪ Still Alive ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://la-plume.forumsactifs.com
CDL



Féminin Messages : 1082
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans le royaume humide de Belgique

MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Jeu 29 Nov - 12:48

Alors là, Mouchà, pour une fois, je ne suis pas totalement d'accord avec toi Surprised

OK, certains clichés sont éculés et tombent franchement dans le ridicule. Les prophéties, par exemple. C'était déjà kitch il y a 20 ans, je crois qu'on a fait le tour dans la littérature moderne. Les personnages types, aussi: le vieux magicien de 7000 ans qui a tout vu et tout fait, l'empereur (c'est souvent un empereur, je me demande pourquoi. Personnellement, je ne vois pas de différence fondamentale entre un empereur et un roi. Mais c'est HS) diabolique et plus ou moins sorcier qui est le grand méchant de l'histoire, le voleur rusé, le héros maladroit, garçon de ferme à l'origine, qui va finir les fesses sur le trône. On copie-colle les grands classiques de la fantasy, on a joute deux-trois détails pour moderniser le tout, et on en fait un nouveau bouquin.

Par contre, les clichés peuvent être contournés ou un peu moqués (sans pour autant tomber dans la parodie, on n'est pas obligé de se mettre à copier le Donjon de Naheulbeuk), pris au second degré, ce qui passe tout de suite mieux. Innover sur les clichés est difficile puisque ça fait 30 ans qu'on les sert à toutes les sauces, mais il n'y a pas à tortiller: de la fantasy sans magie, c'est n'est pas de la fantasy mais un roman d'aventure. C'est comme un polar sans crime: vous pourrez toujours dire que c'est bien un polar, personne ne vous croira. La quête initiatique du héros, et donc le mentor, est en effet presque indispensable en fantasy. En fait, je n'ai qu'un seul contre exemple, c'est le Trône de Fer* (A Song of Ice and Fire en VO, de George R.R. Martin), qui arrive à échapper à presque tous les clichés (bon, il y a des dragons et des horreurs appelées "Marcheurs blancs", ainsi que des magiciens et phénomènes inexpliqués, mais il faut bien que ça reste de la fantasy). Martin a réussi à moderniser toute la littérature fantasy en éliminant tout manichéisme et en multipliant les personnages point de vue. En fait, il n'y a pas de vrai héros et de méchants. Chaque personnage est convaincu d'agir au mieux, pour lui-même ou pour le monde, et le lecteur comprend chaque personnage quand son "point de vue" apparait dans le bouquin. C'est assez rafraichissant, je dois dire. (Et voilà que je remets à faire du HS)

Donc voilà, il y a bien des clichés à éviter le plus possible, mais d'autres peuvent très bien être incorporés dans vos récits à condition de les travailler un peu... et qu'ils soient plausibles, bien sûr.


* Oui, j'ai toujours les mêmes références, mais c'est parce que j'adore relire les mêmes livres. Et puis George R.R. Martin est mon idole.

_________________


Si vous remarquez que votre texte, que ce soit un poème, une nouvelle ou un récit plus long, n'a pas été corrigé le lendemain de votre post, c'est probablement que je ne vous ai pas vu... ou que je vous ai oublié! Envoyez-moi un MP, je ne mords pas et je promets de m'occuper de vous le plus vite possible!


Dernière édition par CDL le Ven 30 Nov - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mouchà
Maître des lieux
Maître des lieux


Féminin Messages : 200
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 22
Localisation : loin, très loin
Humeur : hourri \o/

MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Jeu 29 Nov - 15:09

Du moment que ça ne se passe pas dans notre monde, techniquement, c'est de la fantasy! La magie n'est pas un élément obligatoire à la fantasy, il est juste très utilisé. Dans les faits, il est assez difficile de comparer puisque les histoires de fantasy sans magie sont assez rare (malheureusement, selon moi. L'imaginaire offre tellement de possibilité que je trouve dommage que les gens se sentent obligés de réutiliser constamment les mêmes éléments).

_________________
the cake is a lie


♪ Still Alive ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://la-plume.forumsactifs.com
La Perfection Incarnée



Féminin Messages : 411
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 19
Humeur : Bonne

MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Jeu 29 Nov - 18:31

Je suis d'accord pour la magie. Il y en a trop, et même à partir du moment où on commence à en introduire un peu dans un récit, ça devient vite impossible. Il faut que l'auteur trouve sans cesse de l'action où la magie n'est pas forcément la solution. Imagine qu'il décide de faire tomber son héros dans un trou (oui, magnifique exemple comparé au tien, CDL ^^). Si le héros est capable de léviter, c'est nettement moins drôle que de le voir s'arracher les ongles à escalader la terre ! x) (Je me dégoute moi même ><")

Mais bon, les clichés dans le fantasy, ça marche puisque beaucoup de livres sont édités. Il faut croire que cela plait à une majorité, et j'avoue que lorsque je lis ce genre de roman, oui il y a des clichés, mais j'essaie de les oublier, ou au mieux, ça me fait sourire.

_________________
Tous les thons sont mortels.
Or, je suis mortelle.
Donc, je suis un thon.

De plus, d'après Sophie Dieuaide, Manon raconte mou.
Or, je suis Manon.
Donc, je raconte mou.

Enfin, je suis un thon et je raconte mou.
Donc je suis un thon mou.
Donc je suis un mouton.

Bêê...
Revenir en haut Aller en bas
La Perfection Incarnée



Féminin Messages : 411
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 19
Humeur : Bonne

MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Sam 1 Déc - 22:59

Quelque chose fait tout buguer :/

Spoiler:
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Gentil - méchant (Le Seigneur des Anneaux)

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Gentil - méchant (Star Wars)

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Gentil - méchant (Stardust (il y a dans ce film l'un des meilleurs antihéros que j'ai jamais vu, à savoir le prince Septimus, si vous voulez tout savoir))

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Gentil - méchant (Le Seigneur des Anneaux, encore)

_________________
Tous les thons sont mortels.
Or, je suis mortelle.
Donc, je suis un thon.

De plus, d'après Sophie Dieuaide, Manon raconte mou.
Or, je suis Manon.
Donc, je raconte mou.

Enfin, je suis un thon et je raconte mou.
Donc je suis un thon mou.
Donc je suis un mouton.

Bêê...
Revenir en haut Aller en bas
CDL



Féminin Messages : 1082
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans le royaume humide de Belgique

MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Sam 1 Déc - 23:40

Oui, je sais, mais je crois que Snoopy et Mouchà sont sur le coup pour faire remarcher les liens et les images Wink

_________________


Si vous remarquez que votre texte, que ce soit un poème, une nouvelle ou un récit plus long, n'a pas été corrigé le lendemain de votre post, c'est probablement que je ne vous ai pas vu... ou que je vous ai oublié! Envoyez-moi un MP, je ne mords pas et je promets de m'occuper de vous le plus vite possible!
Revenir en haut Aller en bas
Drajoan555



Masculin Messages : 1
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 20
Localisation : Dans une Région... A vous de la trouver :-)

MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Sam 13 Juin - 5:29

Il est vrai que ces clichés sont assez énervant. Je rêve qu'un jour,une personne, peut importe qui elle est, écrit, fasse ou invente une histoire, sans tout ces clichés. Une personne qui inventerait une histoire tellement unique, avec son propre univers, que personne pourrait reprendre,et en s'en servir abusivement,comme un 2ème seigneur des anneaux, mais qui est très différent de celui-ci, vous voyez ou je veux en venir ?

Je voudrais dire un mot sur la magie. Certes aussi, la magie est presque (ou quasiment ?) présente dans la Fantasy, mais c'est quelque chose qui nous a toujours fasciné ! C'est quelque qui nous émerveille, parce qu'on veut en même temps, savoir d'où vient cette magie. Au jour d'aujourd'hui, sans magie dans la Fantasy, ce n'est plus de la Fantasy. Si la magie est bien utilisé et bien expliqué dans l'histoire, alors pourquoi s'en plaindre :-) ?

P.S.: Ce qui nous fascine dans la magie aussi, c'est son utilisation. Essayer de savoir comment l'utiliser, ça aussi, sa nous a toujours fasciné. Et quand on voit par exemple, un personne qui arrive a l'utiliser, nous on voudrait bien savoir comment eux arrivent-ils,et nous non ! x-)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy   Aujourd'hui à 1:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Encyclopédie: Les clichés du genre: la fantasy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La SF est-elle un sous-genre ?
» [fantasy] Le dernier souffle - Fiona McIntosh
» Les sous-genres de la Fantasy
» L'Urban Fantasy (ou Fantasy urbaine) & la Bit-lit
» Quel serait votre roman de fantasy idéal ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume :: Flood :: Fiches-
Sauter vers: