Plume
Bienvenue La Plume !

Sur notre forum d'écriture, tu pourras y lire des histoires, et même en écrire. Que ce soit un roman, une nouvelle, et un poème, n'hésite pas.

Dans la partie flood, tu trouveras des jeux, des discussions ou encore des concours - un concours sera organisé tous les mois.

Si tu veux discuter avec les autres membres, tu peux leur parler grâce à la messagerie, mais aussi avec la ChatBox.



Forum où chacun est libre d'écrire ou de lire des histoires
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'intolérance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brocolis



Féminin Messages : 240
Date d'inscription : 07/10/2011
Age : 20
Localisation : [signal GPS perdu]
Humeur : Je m'aime.

MessageSujet: L'intolérance.   Ven 14 Juin - 14:16


En février dernier, ma prof de français m'avait demandé de participer à un concours, qui se présentait sous formes de discours : un sur un thème de notre choix, l'autre sur un thème imposé.
C'est pas une rédac' mais ça y ressemble (quoiqu'au final, c'était plus de la philo qui était demandée, je saurai pour l'année prochaine, si j'ai la même prof, je le referai), donc je poste mon brouillon ici. Je précise que finalement, j'ai changé de thème, j'avais décidé de parler d'autre chose parce que je manquais trop d'inspiration, et sinon, j'aurais pas tenu le temps demandé.



"Bonjour à toutes et à tous.
Je suis ici aujourd’hui pour vous parler de l’intolérance.
Selon le dictionnaire Larousse, c’est « une attitude hostile ou agressive à l’égard de ceux dont on ne partage pas les opinions ou croyances ». Je pense qu’outre les pensées, les gens sont aussi jugés sur ce qu’ils laissent paraître d’eux-mêmes. Nous sommes tous susceptibles d’être concernés : que ce soit volontairement ou pas, les gens ont tendance à juger ce qu’ils voient. Pourtant, entre ce qu’une personne montre d’elle et ce qu’elle est réellement, il y a parfois une grande différence.
 
Les gens intolérants s’en prennent à ce qu’ils considèrent comme anormal. Or, la vision de la norme diffère d’une personne à l’autre, d’où le fait que nous risquions tous d’être concernés, et ce à cause de n’importe quelle différence entre nous et la personne qui nous jugerait en se croyant supérieure.
 
Ce n’est pas un phénomène nouveau ; cependant, il a du mal à s’enrayer, même si certaines personnes s’y opposent.
 
Dès le XVllle siècle, Voltaire est indigné à cause d’une injustice basée sur la religion : à cette époque en France, il est commode de ne tolérer que les catholiques. Cette injustice touche la famille Calas, dont la plupart des membres sont de confession protestante. Le fils, retrouvé pendu, était soupçonné de vouloir se convertir au catholicisme, et le père, soupçonné de l’avoir pendu suite à cela avec la collaboration des autres membres de la famille. Le père a été condamné à mort, les autres membres ont écopé de diverses sanctions. Cet évènement révolte Voltaire qui décide de faire connaître partout l’affaire Calas dans le but de dénoncer l’intolérance et ses conséquences. Il est parvenu à annuler les peines de la famille Calas, hormis celle du père pour qui il était trop tard.
 
Bien avant cela, vers le Xle siècle, les injustices entre les gens de différentes couleurs de peaux étaient déjà présentes. Pour ne citer qu’un cas, je pense que la traite des Noirs est le plus connu. A cause de la couleur de leur peau, des humains étaient maltraités, rabaissés à avoir des conditions de vie presque identiques à celles des animaux de rente : ils appartenaient à de riches exploitants. Ils n’étaient plus propriétaires de leur vie et devaient respect et obéissance à leur maître. En cas d’infraction, ils étaient torturés, parfois même tués.
 
Plus récemment, au XXe siècle, la barbarie perdurait avec Adolphe Hitler. Combien de personnes non conformes à la race aryenne ont été déportées et exterminées ? Même si elles n’étaient pas blondes aux yeux bleus, il y a fort à parier qu’elles étaient plus humaines que l’homme qui a décidé de leur destin.
 
Aujourd’hui encore, l’intolérance se perpétue. Ainsi, dans certaines cultures, les femmes sont toujours soumises aux hommes. Dans notre société par exemple, pour un travail égal à celui   des hommes, elles sont en général moins payées.
Toujours à propos du travail, des gens ne trouvent pas d’emploi parce qu’ils n’ont pas suffisamment  de diplômes : ils sont donc pénalisés parce qu’ils n’ont pas pu faire d’études.
 
Les mentalités commencent à évoluer grâce à une prise de conscience des gens mais tout n’est pas gagné : par exemple les manifestations pour le droit au mariage pour les homosexuels sont contrées par des opposants. Des amitiés se créent entre les gens de différentes couleurs de peaux et de différentes religions.
 
Les gens intolérants, ne sont-ils pas eux-mêmes plus mauvais que les gens qu’ils critiquent ? Je pense que dans tous les pays et peu importe la religion, il y a des gens biens et d’autres peu fréquentables.
 
Merci à tous pour votre attention."
Revenir en haut Aller en bas
sbeaulieu



Féminin Messages : 131
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 16
Localisation : france
Humeur : Joyeuse

MessageSujet: J'adore   Sam 15 Juin - 21:46

J'adore se que tu as marqué.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'intolérance.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume :: Textes :: Rédactions & co-
Sauter vers: